Dégustation Vins de Loire et saumon fumé du 16 avril 2008

Lors de cette dégustation, nous avons dégusté trois vins blancs. Le but était de voir leur accord avec du saumon fumé, du citron et du pain beurré.
Voici le compte rendu de cette délicieuse dégustation, très instructive.

Muscadet (Amphibolite nature, 2007)


Vin jeune (reflets verts), peu alcoolisé (11ºC)
Au nez, une odeur fruitée se dégage, une odeur de bonbons arlequin, de pomme, de citron
En bouche, on retrouve de l´astringence, du salé, de l´acidité. On a une touche très minérale.
Le saumon, est gras, salé, iodé, fumé.
En le goutant seul avec le muscadet :
Le muscadet, balaye le gras, le salé... Il ne reste que les arômes en bouche, une belle harmonie, simple. Cet accord fait ressortir les arômes comme le citron.
En ajoutant du citron sur le saumon, on rend le muscadet inutile, le citron balaye déjà le gras et le salé du saumon.
En ajoutant du pain beurré avec le saumon, l´accord est trop gras, le muscadet parait fade, et n´ajoute rien par rapport à une simple gorgée d´eau. Il ne sert à rien.
Le meilleur accord : Muscadet avec saumon fumé seul.

Pouilly fumé


Il se caractérise par sa robe aux légers reflets verts qui reflètent la jeunesse du vin.
Par rapport au muscadet dégusté précédemment, il semble plus alcoolisé, ce qui se remarque par le glycérol qui coule en larmes lourdes sur les bords du verre lorsque on agite le vin. Au nez on remarque des arômes de buis auxquels se mélangent des légères touches florales et des arômes minéraux comme la craie.
Le Pouilly fumé est comme on l´a remarqué précédemment un vin assez alcoolisé. En effet il fait 13%.
C´est la raison pour laquelle, lorsque on le déguste avec du saumon fumé et du citron, il prend la place du citron et donc absorbe en quelque sorte toute l´acidité. Il laisse alors la place au gras du saumon fumé. Les parois de la bouche sont alors comme tapissées par du gras.

Anjou Blanc 2005


C´est un grand millésime, il a donc bien mûri.
Il est élevé en fût de chêne neuf.
Sa robe est dorée avec un léger reflet vert, ce qui indique que ce vin est encore jeune.
Il n´est pas très acide, car son ménisque est peu épais.
Le vin est alcoolisé car ses larmes ne descendent pas facilement.
En bouche, il est gras, enveloppant, d´acidité moyenne, épicé. On remarque la présence de petits tanins.
Suggestion de dégustation :
Le meilleur accord se fait avec le saumon arrosé de citron ou encore avec le saumon seul, mais ça manque d´un peu d´acidité. En revanche, il faut éviter l´accord Anjou,beurre et saumon.

 

Finalement, voici ce qui ressort de cette dégustation :
Pour accompagner un saumon fumé seul, il vaut mieux prendre un muscadet.
Le pouilly fumé conviendra parfaitement pour du saumon avec du beurre et citronné ou du saumon en papillotes.
Pour un plat complexe avec du saumon, un Anjou sera tout indiqué.

Design by C.Szymanski - Club Oeno 2005