Dégustation Château Lagrange du 19 décembre 2007



logo de Château Lagrange

Présentation

Château Lagrange est un vin de Bordeaux, un Saint-Julien, 3ème Grand Cru Classé du Médoc. Cette classification est unique en son genre et n´a jamais été remise en cause depuis sa création en 1855. Parmi les autres Médoc classés, nous trouvons Mouton Rothschild, et Château Margaux. Château Beychevelle est le 4ème Grand Cru classé du Médoc. Château Lagrange appartient au groupe familial japonais Suntory, leader de la distribution de vins et spiritueux au Japon. La famille Suntory a réalisé de très nombreux investissements depuis l´acquisition du domaine en 1983 : plantation de dizaines d´hectares de vigne en appellation, rénovation des chais, chaîne ultra moderne de mise en bouteilles (capable de remplir 6000 bouteilles par heure !), nouvelles cuveries …

Chaque parcelle de vigne va donner un raisin typé différemment selon son exposition, son ensoleillement, son sous-sol ou son irrigation naturelle. Ainsi, certains raisins, bien que du même cépage, seront clairement meilleurs que d´autres. Afin de garder cette spécificité, il est plus intéressant d´avoir de nombreuses petites cuves plutôt que quelques grandes. On peut ainsi garder séparément les différents jus issus des différentes parcelles. Le jus est non seulement trié par cépage (cabernet sauvignon, merlot et petit verdot pour le Médoc) mais parfois également par parcelle. C´est ensuite à l´œnologue d´assembler ces différents jus dans des proportions optimales et différentes selon les années pour obtenir le millésime de l´année. Les meilleurs jus serviront à l´élaboration du premier vin, le Château Lagrange. Les moins bons jus seront utilisés pour le second vin, le Fief de Lagrange. Cette étape s´appelle l´assemblage. On a longtemps considéré cette étape comme la plus importante lors de la production du vin au détriment de la fermentation ou de la vendange. Cette époque est désormais révolue. De nos jours, et ce depuis quelques années déjà, on s´attache à valoriser le terroir, la matière première. Les vendanges sont entièrement manuelles. Château Lagrange embauche plus de 120 vendangeurs chaque année. On vendange en général le cabernet sauvignon en premier, puis le merlot et finalement le petit verdot.

Quelques semaines après les vendanges et la mise en cuve du jus pressé, un phénomène naturel capital intervient : la fermentation. Le jus subit en réalité deux fermentations : la fermentation alcoolique durant laquelle le sucre se transforme en alcool et la fermentation malolactique durant laquelle l´acide malique se transforme en acide lactique. Cette deuxième fermentation est déclenchée par une légère augmentation de la température. Généralement, ces deux fermentations sont successives. Pour la première fois cette année, en 2007, Château Lagrange a réussi à réaliser ces deux fermentations simultanément, générant un gain de temps d´environ 15 jours. Outre l´exploit technique, les avantages sont multiples. On minimise les risques liés à l´oxydation du vin lors des différents transvasages (cuve 1 -> cuve 2 -> chais -> bouteille). Ceci s´inscrit dans la démarche d´innovation que s´efforce de suivre Château Lagrange. Château Lagrange innove également dans le domaine du recyclage. Les rafles et autres produits issus des vendanges et pressurages sont entièrement recyclés et répartis dans le vignoble pour faire de l´engrais.

Une fois les fermentations terminées arrive l´assemblage. On met ensuite le vin en barriques. Château Lagrange utilise à chaque vendange 60% de barriques neuves issues de différents tonneliers pour diversifier les arômes. Le vin vieilli, s´affine en barriques puis est mis en bouteilles et finalement commercialisé.

Dégustation



Lors de la dégustation, on distingue plusieurs classes d´arômes :
Arômes primaires :fruits, cépage
Arômes secondaires : barrique
Arômes tertiaires : terroirs, uniquement pour les vieux millésimes

Château Lagrange 2006

Jeune, vin primeur, robe noire violacée due aux pigments du raisin, aux tanins. Supporte les Températures fraiches, sera à maturité dans une 10aine d´années mais peut vieillir une 20aine d´années.
Année Merlot, maturité des fruits, tanins marqués mais doux et souples, de bonne augure pour le vieillissement. Elevage en barrique marqué : on sent le cacao, le torréfié.

Fief de Lagrange 2004

jeune, bien d´ici 5 à 10 ans. + végétal, + frais, arômes primaires, fruits très mûrs. attaque puissante, moins râpeux que le 2006, plus de petit verdot que dans le château 2004. Il est à apprécier plus tôt que le château 2006. Il atteint sa maturité plus rapidement que le château.

Château Lagrange 2004

Cacao, torréfié => bois
ça fait plus dessert, plus chaud que le fief.

Château Lagrange 2002


moins d´arômes primaires, plus fumé, côté cacao au nez, année record en alcool, encore une année très merlot. En bouche : petites baies rouges et noires, assez structuré, dense. Est trop vieux pour supporter le froid. Va bien avec un dessert (chocolat, fruits rouges)

Château Lagrange 1995


Grande année !
Il peut encore vieillir quasiment 10 ans.
Il était fermé jusqu´à maintenant, il commence à s´ouvrir.
Palette tertiaire (terroir) des arômes, attaque très souple.
On sent la chaleur des tanins, le côté animal.
Bien pour les viandes rouges, gibiers ou fromages.

Château Lagrange 1995


Grande année !
Il peut encore vieillir quasiment 10 ans.
Il était fermé jusqu´à maintenant, il commence à s´ouvrir.
Palette tertiaire (terroir) des arômes, attaque très souple.
On sent la chaleur des tanins, le côté animal.
Bien pour les viandes rouges, gibiers ou fromages.

Château Lagrange 1985


Notes animales, gibier.
Plus souple, soyeux que le 1995 et plus végétal.
Année difficile => tri du raisin mais on avait moins de connaissances de l´influence des tanins sur le vin au moment de la vendanges, donc on ne les maitrisait pas très bien et cela se sent.Equilibré au niveau des tanins. On avait plus de déséquilibres et d´irrégularités à cette époque à cause de la non maîtrise de la maturité des tanins au moment de la vendange.
Il est très riche en arômes mais moins mûr que le 95, moins chaud. Il ne peut plus trop vieillir, il est à boire maintenant car n´évoluera plus positivement. Rafraîchissant.

Photos

Gamme de prix

De 40 à 100€ par bouteille.
Le 1985 n´est actuellement plus commercialisé. Château Lagrange le garde pour des occasions spéciales, comme des dégustations privilégiées…

Contacts

Chateau Lagrange
33250 Saint-Julien


www.chateau-lagrange.com/

Design by C.Szymanski - Club Oeno 2005